top of page

La « série bleu » est une série de huit histoires de Suske en Wiske (Bob et Bobette) que Willy Vandersteen a créé spécialement pour le magazine Tintin dans la période 1950-1959.

Les responsables du Journal de Tintin, Hergé en tête, avaient proposé au dessinateur anversois un marché gagnant-gagnant en lui offrant de publier chez eux afin d’élargir son audience au public francophone, en échange de quoi il apportera à Kuifje la possibilité d'étendre son lectorat en Flandre. En intégrant l'équipe de dessinateurs réunie autour de Hergé, Willy Vandersteen a été conduit à profondément modifier son style narratif et graphique afin d'adapter l'univers de Bob et Bobette avec un trait plus rigoureux, plus détaillé et réaliste, stimulé en cela par le passage à la couleur dès le 2e récit de cette série : il entre alors pleinement dans ce qu'on appelle aujourd’hui « La ligne

claire ».

Pendant une dizaine d'années, deux séries parallèles — la bleue et la rouge — qui n'ont guère en commun que le fait d'être intitulées « Bob et Bobette » vont donc exister. Les huit histoires sont considérées comme parmi les meilleures de la série.

Un superbe exemple du 2e tome de la série est disponible dans la vente actuelle : https://drouot.com/.../25720274-vandersteensuske-en-wiske...

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

Il n'y a pas de différence entre un diamant de culture et un diamant dit "Naturel". Un diamant est un diamant!

Il n’existe pas de vrais ou de faux diamants car le diamant cultivé en laboratoire dit «de synthèse» comporte les mêmes propriétés physiques et chimiques que le diamant naturel provenant d’une mine. Il est taillé de la même façon avec les mêmes critères de qualité.

Le diamant de laboratoire est aussi appelé diamant « écologique » car sa fabrication a un impact minime sur l’environnement contrairement à l’extraction d’un diamant terrestre. En effet, l’exploitation minière des diamants défigure les paysages et épuise les réserves naturelles. Ensuite l’enjeux social est énorme : travail d’enfant, travail forcé, exploitation, zone de conflit, trafic, esclavage etc.







Dernière mise à jour : 20 janv.


C’est après la libération que Paul Cuvelier (1923-1978) rentre en contact avec Hergé qui l’oriente vers la BD en mettant en images sous le nom de « Sigao » "Le Canyon mystérieux", un western scénarisé par « Olav » (Hergé et Jacobs).

En 1946, subjugué par ses talents, Hergé persuade Raymond Leblanc, le fondateur des Editions du Lombard, de l’intégrer dans l’équipe de base du journal "Tintin". C’est précisément à cette époque qu’il crée sont chef d’œuvre "L’extraordinaire Odyssée de Corentin Feldoë". La sophistication graphique de ses cases en fera l’une des plus grandes révélations du journal Tintin.

La planche actuellement en vente date de 1948 et est extraite du T2 des aventures de Corentin : https://drouot.com/l/20989736-cuveliercorentin-feldoe-planch

bottom of page